Extrait du site de l'éditeur

Points, 2015, 264 p.

Quatrième de couverture :

C’est l’histoire d’Olmène, de Dieudonné et de Cétoute… L’histoire des lignées Lafleur et Mésidor, qui malgré le ressentiment, s’entremêlent. À travers eux, c’est l’histoire d’Haïti, habité par les divinités vaudoues Loko, Agwé, Lasirenn, et mutilé par les débordements de violence. Un jour, sur une plage d’Anse Bleue, leur village où terre et eaux se confondent, Cétoute est retrouvée expirante…

Yanick Lahens vit en Haïti. Dans ses romans, comme dans ses nouvelles et ses essais, elle brosse avec lucidité et sans complaisance la réalité de son île. Elle est notamment l’auteur de La Couleur de l'aube (prix RFO) et de Guillaume et Nathalie.

"Sur fond de prières et de chants entêtants, la romancière dessine une magnifique fresque sur les lignes de failles sociales et culturelles qui traversent Haïti depuis un siècle." Le Monde
Sabine Wespieser, 2014, 280 p.

Présentation de l'éditeur :

Après trois jours de tempête, un pêcheur découvre, échouée sur la grève, une jeune fille qui semble avoir réchappé à une grande violence. La voix de la naufragée s’élève, qui en appelle à tous les dieux du vaudou et à ses ancêtres, pour tenter de comprendre comment et pourquoi elle s’est retrouvée là. Cette voix expirante viendra scander l’ample roman familial que déploie Yanick Lahens, convoquant les trois générations qui ont précédé la jeune femme afin d’élucider le double mystère de son agression et de son identité.
Les Lafleur ont toujours vécu à Anse Bleue, un village d’Haïti où la terre et les eaux se confondent. Entre eux et les Mésidor, devenus les seigneurs des lieux, les liens sont anciens, et le ressentiment aussi. Il date du temps où les Mésidor ont fait main basse sur toutes les bonnes terres de la région.
Quand, au marché, Tertulien Mésidor s’arrête comme foudroyé devant l’étal d’Olmène (une Lafleur), l’attirance est réciproque. L’histoire de ces deux-là va s’écrire à rebours des idées reçues sur les femmes soumises et les hommes prédateurs.
Mais, dans cette île également balayée par les ouragans politiques, des rumeurs de terreur et de mort ne tardent pas à s’élever. Un voile sombre s’abat pour longtemps sur Anse Bleue.
Pour dire le monde nouveau, celui des fratries déchirées, des déprédations, de l’opportunisme politique, Yanick Lahens s’en remet au chœur immémorial des paysans : eux ne sont pas dupes, qui se fient aux seules puissances souterraines.
Leurs mots puissants, magiques, donnent à ce roman magistral une violente beauté.

Yanick Lahens (née en 1953 en Haïti)
Bain de lune (2014)

Nous lisons ce livre pour le 24 mai 2019.

Glossaire à la fin du roman accessible ICI (l'orthographe du créole, est-il précisé, a été simplifiée pour le rendre accessible à tout lecteur francophone). Ci-dessous les publications de Yanick Lahens, quelques repères sur son parcours et les échos dans la presse.

PUBLICATIONS de Yanick Lahens
•Romans
- Dans la maison du père, éd. Le Serpent à Plume, 2000 ; SW Poche 2015
- La couleur de l'aube, Sabine Wespieser
,2008 ; SW Poche 2016
- Guillaume et Nathalie, Sabine Wespieser,
2013 ; Points 2014
- Bain de lune, Sabine Wespieser
, 2014 (Prix Femina) ; Points 2015
- Douces déroutes, Sabine Wespieser
, 2018
•Récit

- Failles, récit, Sabine Wespieser, 2010 ; SW poche 2017
•Nouvelles
- La petite corruption, huit nouvelles, éd. Mémoire, Port-au-Prince, 1999  ; Mémoire d'encrier, Montréal 2003 ; Legs édition, Port-au-Prince 2014 (republié dans L'Oiseau Parker dans la nuit et autres nouvelles)
- Tante Résia et les dieux, six nouvelles, L'Harmattan, 2000 (republié dans L'Oiseau Parker dans la nuit et autres nouvelles)
- La folie était venue avec la pluie, huit nouvelles, Presses nationales d'Haïti, Port-au-Prince,
2006 ; Legs édition, Port-au-Prince 2015
- L'Oiseau Parker dans la nuit et autres nouvelles, Sabine Wespieser,
2019
•Essai
- L'exil : entre l'ancrage et la fuite : l'écrivain haïtien, éd. Henri Deschamps, Port-au-Prince
, 1990

Ses œuvres sont traduites en allemand, anglais, brésilien, catalan, espagnol, italien, japonais, norvégien.

QUELQUES REPÈRES sur le parcours de Yanick Lahens
- Née en 1953 en Haïti. Études secondaires puis de lettres en France
- Retourne en Haïti en 1977 et enseigne la littérature à l'Université jusqu'en 1995.
- Participe à la mise en place de la réforme qui contribuera, entre autres, à introduire l'enseignement du créole dans les premières années de l'école primaire.
- Anime une émission culturelle, Entre nous, sur Radio Haïti Inter et publie ses premiers articles sur la littérature et la société haïtiennes.
- 1996-1997 : fait partie du cabinet du Ministre de la Culture.
- 1998 : participe à la fondation de l'Association des écrivains haïtiens ; contribue(ra) régulièrement aux revues culturelles haïtiennes et antillaises.
- 1998-2000 :
dirige le projet de la "Route de l'esclavage", qui annonce réflexion et actions intellectuelles, culturelles et artistiques autour de la problématique de l'esclavage dans l'île.
- 2008 : met sur pied une fondation "Action pour le changement" qui encadre des jeunes dans des activités de sensibilisation aux questions sociales ; apporte un appui à des associations qui travaillent à la promotion de la lecture, à l'implantation de bibliothèques et à l'organisation d'événements culturels.
- 2018 : avec comme première titulaire Yanick Lahens, création au Collège de France d'une chaire "Mondes francophones", en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), avec pour objectif d'illustrer la diversité et la richesse des mondes francophones en donnant une tribune aux chercheurs des pays ayant le français en partage. Créée pour trois ans, cette chaire accueillera chaque année une grande voix de la francophonie issue de différents domaines des lettres, des arts et des sciences. La leçon inaugurale intitulée "Urgence(s) d'écrire, rêve(s) d'habiter" (en ligne ici) s'est tenue en mars 2019, ouvrant une session de cours intitulés "Haïti autrement" consacrés à la littérature haïtienne.

Voir d'autres informations sur Yanick Lahens sur le site très bien fait Île en île qui contient une riche documentation littéraire, présentant des centaines d'auteurs francophones des îles.

QUELQUES ARTICLES
- Écrivains caraïbes : Pointe-à-Pitre, capitale éphémère des lettres caraïbes, Le Monde, 5 décembre 2008 (le premier Congrès des écrivains de la Caraïbe).

Yanick Lahens avant Bain de lune
- "Dire ce malheur debout et juste" : entretien avec Yanick Lahens, propos recueillis par Christine Rousseau après le séisme, Le Monde, 13 janvier 2011
- "Failles" de Yanick Lahens : lignes de failles, par Christine Rousseau, Le Monde, 13 janvier 2011
- La tentation du catastrophisme, par Yanick Lahens, Le Monde, 19 mai 2011

Avant le Femina sur Bain de lune
- "Haïti touche", Hubert Artus, Lire, septembre 2014
- "Saga à l'haïtienne par Yanick Lahens", Malo, France-Antilles (Martinique), 12 septembre 2014
- "Crépuscule haïtien", Marianne Payot, L'Express, 24 septembre 2014
- "Yanick Lahens traverse un siècle d'Haïti", Marie Chaudey, La Vie, 16 octobre 2014
- "Saga : Laissés pour conte", Jeanne de Ménibus, Elle, 17 octobre 2014
- "L'amour au temps des dictatures", Lise Gauvin, Le Devoir, 1er novembre 2014

Après le Femina
Les jurées du Femina avaient peu avant refusé de siéger à l'Hôtel Meurice à la suite de la décision du sultan du Brunei, propriétaire de l'hôtel d’instaurer la charia dans son pays (refus relaté par Alain Beuve-Méry, Le Monde, 19 septembre 2014)...
- "Le prix Femina attribué à Yanick Lahens", Le Monde, 3 novembre 2014 (les autres romans en lice ICI)
- "Prix Femina à l'Haïtienne Yanick Lahens pour Bain de lune", Libération, 3 novembre 2014
- "Les prix littéraires commencent par un bain de lune", Philippe Chevilley, Les Echos, 4 novembre 2014
- "Yanick Lahens et Zeruya Shalev, lauréates du Femina", Sabine Audrière, La Croix, 4 novembre 2014
- "Yanick Lahens, Bain de lune sur le Femina", Émile Rabaté, Libération, 4 novembre 2014
- "Le prix Femina distingue l’Haïtienne Yanick Lahens", Mohammed Aïssaoui, Le Figaro, 4 novembre 2014
- "Constellation et bain de lune au firmament des lettres", Muriel Fauriat, Le Pélerin, 6 novembre 2014
- "Prenez un bain de lune", Valérie Marin La Meslée, Le Point, 13 novembre 2014

Après la création de la chaire au Collège de France
- Les "Mondes francophones" font leur entrée au Collège de France, par Gladys Marivat, Le Monde, 6 juillet 2018
- Yanick Lahens : "La littérature commence souvent là où la parole devient impossible", Le Monde, 16 mars 2019
- Yanick Lahens, l'"île-monde" à la source, par Christine Rousseau, Le Monde, 16 mars 2019
- Yanick Lahens : "En Haïti, on ne peut pas être un écrivain dans sa tour d'ivoire", par Gladys Marivat, Le Monde, 22 mars 2019

Que dit Yanick Lahens sur Bain de lune ?
- "L'énigme d'habiter", Page des libraires, septembre-octobre 2014
- "Yanick Lahens présente son ouvrage Bain de lune", vidéo, Librairie Mollat, 29 septembre 2014, 4 min
- "Haïti (1/5) : Dans le bain de l'île", Marie Richeux, émission Les Nouvelles Vagues, France Culture, 17 novembre 2014, 58 min.

 

 

 

Nos cotes d'amour, de l'enthousiasme au rejet :

à la folie - beaucoup- moyennement - un peu - pas du tout
grand ouvert -
¾ ouvert - à moitié - ouvert  ¼ - fermé !

 

Nous écrire
Accueil | Membres | Calendrier | Nos avis | Rencontres | Sorties | Liens