La série L’Arabe du futur est traduite dans 22 langues.

Dans le premier tome (1978-1984), le petit Riad est ballotté, de sa naissance à ses six ans, entre la Libye de Kadhafi, la Bretagne de ses grands-parents et la Syrie de Hafez Al-Assad (160 p.) :

Le deuxième tome (1984-1985) raconte sa première année d’école en Syrie (160 p.) :

Le troisième tome (1985-1987) est celui de sa circoncision (160 p.) :
Ce quatrième tome (1987-1992), exceptionnel par son format (288 p.) et par ce qu’il révèle, est le point d’orgue de la série :
Âgé de neuf ans au début de ce volume, le petit Riad devient adolescent. Une adolescence d’autant plus compliquée qu’il est tiraillé entre ses deux cultures – française et syrienne – et que ses parents ne s’entendent plus. Son père est parti seul travailler en Arabie saoudite et se tourne de plus en plus vers la religion… Sa mère est rentrée en Bretagne avec les enfants, elle ne supporte plus le virage religieux de son mari. C’est alors que la famille au complet doit retourner en Syrie…

Riad Sattouf
L'Arabe du futur

Nous lisons ce livre pour le 22 février 2019.
Nous avons dans le passé un livre sans texte, mais L'Arabe du futur constitue une première pour le groupe (depuis 32 ans qu'il existe), car il s'agit d'une BD...

Nous lisons le tome 1 de L’Arabe du futur, voire les tome 2, tome 3, tome 4. En prévision de notre soirée, Manuel a préparé l'auteur...

QUELQUES REPÈRES SUR RIAD SATTOUF

Famille : Né en 1978 à Paris d'un père syrien et d'une mère française, il est, par sa grand-mère maternelle, issu d'une famille de Terre-neuvas et descendrait du corsaire et capitaine au long-cours Vincent François Tranchant (1769-1854).
Enfance : Il passe son enfance en Libye et en Syrie où il reçoit une éducation musulmane dans une école de village. À l'âge de 12 ans, il revient en France avec ses parents, d'abord au cap Fréhel chez sa grand-mère maternelle, puis à Rennes après le divorce de ses parents.
Études : Il poursuit ses études jusqu'au bac à Rennes, puis entre à Nantes dans une école d'arts appliqués, avant de réussir le concours d'entrée à l'École des beaux-arts de Rennes. Il entre à l'École Pivaut et par la suite à l'École des Gobelins, dans la section animation.
Œuvres : BD (albums et presse : de 2004 à 2014 il publie chaque semaine dans Charlie Hebdo "La Vie secrète des jeunes") et cinéma (scénariste, réalisateur, compositeur, acteur, producteur).

CE QUI NOUS A DÉCIDÉS...

Outre la sortie du tome 4, c'est L'EXPOSITION "Riad Sattouf, l'écriture dessinée" à la BPI du Centre Pompidou (du 11 novembre 2018 au 11 mars 2019).
Pour montrer les facettes et les évolutions d'un travail graphique et narratif complexe, l'exposition est organisée en trois parties :
1. L'observation du réel : le journal de Riad Sattouf sur plusieurs décennies a une valeur sociologique
2. L'art graphique de Riad Sattouf : ses maîtres et son style propre
3. L'autobiographie dessinée : L'Arabe du futur
On peut consulter UN DOSSIER du magazine de la BPI De ligne en ligne avec en particulier :
- un article d'Haude Rivoal, sociologue, sur le genre, les codes de la virilité chez Riad Sattouf : "Bolos et beaux gosses"
- le point de vue des éditeurs de Sattouf : "Riad Sattouf et les éditions Allary : passé, présent et futur"
- "Riad Sattouf en 5 bandes dessinées" : Les Pauvres Aventures de Jérémie, Retour au collège, La Vie secrète des jeunes, L'Arabe du futur, Les Cahiers d'Esther.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos cotes d'amour, de l'enthousiasme au rejet :

à la folie - beaucoup- moyennement - un peu - pas du tout
grand ouvert -
¾ ouvert - à moitié - ouvert  ¼ - fermé !

 

Nous écrire
Accueil | Membres | Calendrier | Nos avis | Rencontres | Sorties | Liens