Witold Gombrowicz
à Vence en 1960



Cosmos
, Folio, 224 p.
trad. du polonais Georges Sédir

Quatrième de couverture :

"Perdu, couvert de sueur, je sentais à mes pieds la terre noire et nue. Là, entre les branches, il y avait quelque chose qui dépassait, quelque chose d'autre, d'étrange, d'imprécis. Et mon compagnon aussi regardait cela.
- Un moineau.
- Ouais.
C'était un moineau. Un moineau à l'extrémité d'un fil de fer. Pendu. Avec sa petite tête inclinée et son petit bec ouvert. Il pendait à un mince fil de fer accroché à une branche. Bizarre."





Witold Gombrowicz
Cosmos (publié en 1965, traduit en français en 1966)

Nous lisons ce livre pour le 18 octobre 2019.

Visionnage avant du film Cosmos d'Andrzej Zulawski, Léopard meilleur prix de la réalisation au Festival international du film de Locarno 2015, avec Sabine Azéma et Jean-François Balmer, adapté du livre Cosmos.

Commencé à Buenos Aires en 1961, Cosmos sera achevé en France à Vence en 1964. L’Institut littéraire, maison d’édition des émigrés polonais de Paris, publiera le roman en 1965. Cosmos paraîtra en Pologne en 1986.
La première traduction de Cosmos fut celle du polonais en français, par Georges Sédir, publiée par Maurice Nadeau en 1966 dans sa collection "Les Lettres nouvelles" aux éditions Denoël.
Contrairement à ses habitudes, Witold Gombrowicz n’a apporté aucune modification à son texte à l’occasion de cette traduction.
Cosmos a été couronné par le jury du Prix international de Littérature (Prix Formentor) en mai 1967, deux ans avant la mort de Witold Gombrowicz.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos cotes d'amour, de l'enthousiasme au rejet :

à la folie - beaucoup- moyennement - un peu - pas du tout
grand ouvert -
¾ ouvert - à moitié - ouvert  ¼ - fermé !

 

Nous écrire
Accueil | Membres | Calendrier | Nos avis | Rencontres | Sorties | Liens