Posy Simmonds (née en 1945)

Nous avons prévu de lire pour le 17 mai 2024 un, deux ou ses trois romans graphiques, avec ou sans les romans auxquels ils se réfèrent.
                       

Elle vient de recevoir le Grand Prix d'Angoulême 2024.

UNE RENCONTRE Posy Simmonds / Riad Sattouf aura lieu au Centre Pompidou le 26 février 2024 à 19h. Voix au chapitre avait lu L'Arabe du futur.

UNE EXPOSITION (gratuite) "Posy Simmonds, dessiner la littérature" se tient à la BPI du Centre Pompidou du 22 novembre 2023 au 1er avril 2024. Voir le livret d'exposition, le dossier de presse et des articles du magazine de la BPI, Balises.

LES ROMANS GRAPHIQUES DE POSY SIMMONDS

Son amour de la littérature l’a conduite à choisir trois chefs-d’œuvre du XIXe siècle, non pour en produire des adaptations modernes, mais pour s’en servir comme inspiration et bâtir des histoires qui lui sont propres et parlent à notre époque.
Les deux premiers romans, Gemma Bovery et Tamara Drewe, ont d'abord été publiés en feuilletons d'une centaine d'épisodes, dans un format défini par The Guardian,
le grand journal de référence au Royaume Uni. Elle y fut dessinatrice de presse pendant 30 ans, où, tel Plantu dans Le Monde, son dessin y était quotidien : "Je me rendais au journal le matin, pour chercher les informations, et je devais remettre le dessin au journal à 5 heures de l'après-midi".
Ses romans graphiques lui ont apporté une importante reconnaissance à l’étranger. Ils ont été publiés en plusieurs langues, deux d’entre eux ont été adaptés au cinéma, et Gemma Bovery a donné lieu à une sérialisation radiophonique pour France Culture.

Voici les trois romans graphiques et les romans et films qui y sont liés :

• Gemma Bovery, publié en Angleterre en 1999, trad. Jean-Luc Fromental & Lili Sztajn, Denoël, 2000 ; Denoël Graphic 2012 ; 2014 avec une préface d'Anne Fontaine à la suite de son adaptation cinématographique et 12 pages de sketchbooks en couleurs :
Il rappelle bien sûr Madame Bovary :, adapté au cinéma de nombreuses fois, notamment par Jean Renoir en 1932 avec Valentine Tessier, par Vincente Minnelli en 1949 avec Jennifer Jones, par Claude Chabrol en 1991 avec Isabelle Huppert.

"J’ai lu Madame Bovary – en français – pour la première fois vers quinze ans", explique Posy Simmonds. Gemma Bovery en est une adaptation libre, qui transpose la trame narrative de nos jours. Gemma Bovery raconte l'installation d'un couple d'Anglais dans un petit village normand, l'illustratrice Gemma Bovery et son mari Charlie Bovery, ébéniste. Le roman de Flaubert est cité par Joubert, voisin de Gemma et narrateur principal, dès que les Bovery emménagent : "Madame Bovary est notre voisine !!! Sans blague !". Il poursuivra les parallèles entre le roman et la vie de ses voisins, jusqu’à s’inquiéter de la fin tragique qui attendrait Gemma. Pour interrompre la liaison adultère de celle-ci, il lui envoie anonymement un extrait du roman, etc.

Gemma Bovery a été adapté au cinéma : Gemma Bovery par Anne Fontaine (2014), avec Fabrice Luchini, Gemma Arterton, Jason Flemyng.

10 épisodes en sont adaptés sur France Culture en 2018.

•  Tamara Drewe, publié en 2007, trad. Lili Sztajn, Denoël Graphic, 2008 ; 2010, avec une préface de Stephen Frears :
  Il s'inspire du roman de Thomas Hardy Loin de la foule déchaînée (1874), éd. Sillage ou Livre de poche ou Archipoche :
            
Signalons que ce roman a été placé par la BBC parmi les 50 grands romans avec ceux de Jane Austen, George Eliot, les sœurs Brontë, Stevenson, John Irving, Harper Lee, George Orwell, Daphné du Maurier, Salinger, Dickens, Tolkien, etc.
Nous lirons Loin de la foule déchaînée pour le 26 avril 2024.

Le roman a lui-même été adapté au cinéma :
› en 1967 : Loin de la foule déchaînée, film britannique de John Schlesinger, avec Julie Christie et Terence Stamp
› en 2015 : Loin de la foule déchaînée, film américain réalisé par Thomas Vinterberg, avec Carey Mulligan et Matthias Schoenaerts.

Tamara Drewe et Loin de la foule déchaînée se situent dans un décor semblable : le Wessex imaginaire de Hardy est inspiré de son Dorset natal, région où se déroule Tamara Drewe. Les personnages principaux se ressemblent : une jeune héroïne, belle et indépendante, et trois hommes autour d’elle. Tous·tes sont obsédé·es par la célébrité, et séparé·es par un fossé social. L'intrigue de Tamara Drewe renvoie à l'actualité, s’appuyant notamment sur la presse people, des échanges de courriels et le désœuvrement de la jeunesse rurale.

L'album a été adapté au cinéma en 2010, Tamara Drewe, par Stephan Frears, avec Gemma Arterton.

• Cassandra Darke, publié en 2018, trad. Lili Sztajn, Denoël Graphic, 2019 :
L'album revisite Un conte de Noël (1843) de Charles Dickens, ici en Folio :
qui raconte la rédemption de Scrooge, un avare peu sympathique.

"J’ai emprunté certaines humeurs et motifs du livre, mais en les gardant en arrière-plan", explique Posy Simmonds. Comme le Scrooge de Dickens, l'héroïne est pingre et solitaire, aime le froid hivernal, déteste Noël, et rencontre un fantôme rédempteur. Les histoires se passent à Londres et le sous-sol de Cassandra, comme la cave de Scrooge, y joue un rôle déterminant. Les deux récits comportent en outre une dimension sociale, évoquant la stratification d’une société fondée sur les privilèges. Cependant, le roman graphique est ancré dans le monde contemporain, racontant par exemple le sort d’une prostituée clandestine. Cassandra Darke se déroule dans le milieu de l’art.

• Par ailleurs, Posy Simmonds publie en 2003 Literary Life, trad. Lili Sztajn & Corinne Julve, Denoël Graphic, 2014 :   Folio BD, 2015 :
Elle y caricature toutes les étapes de la vie d’un livre, depuis les affres que traverse l’auteur pour le concevoir, jusqu’à sa promotion, ses ventes et son accueil par les critiques, les libraires et les lecteurs..., nous, quoi !



Nous écrire
Accueil | Membres | Calendrier | Nos avis | Rencontres | Sorties | Liens