Littérature chinoise contemporaine
(Chine continentale)

Nous lisons au choix parmi une sélection, pendant l'été, pour septembre 2018.

Séance de rentrée du 14 septembre 2018 avec Brigitte Duzan, spécialiste de la littérature et du cinéma chinois, qui a concocté pour nous UNE SÉLECTION, axée sur la littérature contemporaine de Chine continentale, et ainsi présentée :

– Les raisons du choix des lectures de cet été
Les livres chinois que nous avons déjà lu...
Les principes des lectures chinoises de l'été
Et les propositions parmi lesquelles piocher :

  • 1-Les grands classiques (plutôt pour information car ce sont d'énormes pavés)
  • 2-Les grands auteurs du 20e siècle
  • 3- Auteurs contemporains : le cœur de la sélection, sans oublier une sélection d'auteures
    À noter : pour favoriser la lecture d'un éventail varié de lectures par chacun, les livres de moins de 200 pages sont repérés par un astérisque.

Les auteurs contemporains à privilégier

WANG Anyi (née en 1954)
- Le Chant des regrets éternels, trad. Yvonne André et Stéphane Lévêque, Philippe Picquier 2006 (1995 en Chine), puis Picquier poche, 784 p.
- *Amour sur une colline dénudée, trad. Stéphane Lévêque, Philippe Picquier, 2008, puis Picquier poche, 224 p. : un des trois romans de la trilogie (*Amour dans une petite ville, Amour sur une colline dénudée, *Amour dans une vallée enchantée) qu'on peut lire indépendamment, publiés en Chine en 1986-1987, qui ont alors suscité un scandale, car c'était la première fois que la sexualité féminine était évoquée, bien timidement, dans la littérature chinoise, et de plus par une femme.

YAN Lianke (né en 1958)
- *Songeant à mon père, trad. Brigitte Guilbaud, Philippe Picquier, 2010 (2008 en Chine), puis Picquier poche, 128 p.
- *Un chant céleste, trad. Sylvie Gentil, Philippe Picquier, 2017 (2011 en Chine), 96 p.

YU Hua
(né en 1960) déjà lu par certains dans le groupe avec Vivre !
- *1986, trad. Jacqueline Guyvallet, Actes Sud Littérature, coll. "Lettres chinoise
s", 2006 (1987 en Chine), 96 p.
- Mort d'un propriétaire foncier et autres courts romans, recueil de cinq longues nouvelles, trad. Angel Pino et Isabelle Rabut, Actes Sud, 2018 (1987 à 1994 en Chine), 368 p.

SU Tong (né en 1963), auteur d'*Épouses et concubines (indiqué pour mémoire), adapté au cinéma par Zhang Yimou.
- La Berge, trad. François Sastourné, Gallimard, coll. "Bleu de Chine", 2012 (2009 en Chine), 480 p.
- *A bicyclette, trad. Anne-Laure Fournier, Picquier, 2011 (2000 en Chine), puis Piquier poche 2015, 192 p.

BI Feiyu (né en 1964) déjà découvert par certains dans le groupe avec *L'Opéra de la lune
- Les Aveugles, trad. Emmanuelle Péchenart, Philippe Picquier, 2011 (2008 en Chine), puis Picquier poche, 543 p., adapté au cinéma.
- *Don Quichotte sur le Yangtsé, trad. Myriam Kryger, Philippe Picquier, 2016 (2013 en Chine), puis Picquier poche, 176 p.

JIA Pingwa (né en 1952)
- L'art perdu des fours anciens, trad. Bernard et Li Bourrit, Gallimard, coll. "Du monde entier", 2017 (2011 en Chine), 1152 p. Traduction récente d'un "monument" d'un grand auteur peu traduit (prix Femina étranger en 1997)
- Le porteur de jeunes mariées, trad. Lu Hua, Gao Deku et Zhang Zhengzhong, Stock, 1995 (1990 en Chine), puis La Cosmopolite, 312 p.

CAO Kou (né en 1977), auteur dit "d'avant-garde"
- *Continue à creuser, au bout c'est l'Amérique, trois nouvelles, trad. Brigitte Duzan, Gallimard, coll. "Bleu de Chine", 2015 (2011 et 2012 en Chine), 160 p.

Les deux prix Nobel chinois

GAO Xingjian (né en 1940)
- *Une canne à pêche pour mon grand-père, six nouvelles, trad. Noël Dutrait, L'Aube, 1997 (1985 à 1991 en Chine), puis L'Aube poche, 112 p., épuisé et disponible d'occasion sur Internet. Repris en poche Points, 2009, 158 p., épuisé et disponible d'occasion sur Internet.

MO Yan (né en 1955)
- Le clan du sorgho rouge, trad. Sylvie Gentil, Seuil 2014 (1983 en Chine), puis poche Points, 552 p., adapté au cinéma par Zhang Yimou.
- Chien blanc et balançoire, sept nouvelles, trad. Chantal Chen-Andro, Seuil, 2018 (1983 à 2004 en Chine), 336 p.

Deux livres récents en complément de lecture

- RAO Pingru (né en 1922), Notre histoire : Pingru et Meitang, trad. François Dubois, 2017 (2013 en Chine), 360 p. Un roman graphique en hommage à sa femme : leur histoire traverse le siècle.
-
BILLETER Jean-François (né en 1939), *Une rencontre à Pékin, éd. Alia, 2017, 160 p. Une histoire d'amour passionnante, où, à travers la rencontre de sa future femme, ce grand sinologue narre les obstacles rencontrés qui font comprendre l'histoire de la Chine "révolutionnaire" de l'intérieur.

Cette liste manque de femmes ?
En effet, seules deux femmes figurent sur cette liste qui a été établie sans critère de parité. Voici une liste pour les amateur.e.s, toujours faite sur mesure : ICI.

Et pour mémoire l'ensemble de la sélection :



 

 

 

 

 

 

 

Nos cotes d'amour pour le livre, de l'enthousiasme au rejet :
à la folie
grand ouvert
beaucoup
¾ ouvert
moyennement
à moitié
un peu
ouvert ¼
pas du tout
fermé !

 

 

Nous écrire
Accueil | Membres | Calendrier | Nos avis | Rencontres | Sorties | Liens